Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les volcans : ce qu’il faut savoir !

Lors d’une éruption volcanique, du magma (roches en fusion situées en profondeur) monte vers la surface sous la pression des gaz qu’il contient. Le magma monte par des cheminées.  Quand le magma part de la chambre magmatique et remonte à la surface, on parle de lave. La lave est en fait une roche liquide. Les plus fins débris sont appelés cendres, et les retombées de gros blocs de forme ovale sont appelées des bombes. Les volcans donnent naissance aux roches volcaniques.

Un volcan est une « montagne conique » formée par l’accumulation des coulées de laves et des projections expulsées par les éruptions volcaniques successives.

 

Il existe différents types d’éruptions volcaniques : certaines sont explosives, d’autres ne présentent que des coulées de roches fondues (ou laves). On dit alors qu’elles sont effusives.

 

Deux facteurs expliquent qu’un volcan soit explosif ou non : d’une part la viscosité du magma, d’autre part, la quantité de gaz qu’il contient. Les gaz (peu abondants) s’échappent facilement des laves très fluides (d’où une éruption silencieuse, sans explosion ni projections) ; les gaz s’échappent avec beaucoup de difficultés d’un magma très visqueux (d’où éruption violente avec projection de bombes, de blocs, de cendres…). Entre les deux, tous les intermédiaires sont possibles.

 

L’activité d’un volcan est discontinue. Des périodes de repos plus ou moins longues séparent les périodes actives. Le volcan est alors « en sommeil » ou actif.

 

Les volcans terrestres ou sous-marins ne sont pas répartis au hasard. Leur répartition coïncide avec celle des tremblements de terre. La plupart des volcans actifs se trouvent autour de l’océan Pacifique, formant une «ceinture de feu.»

 

Les volcans « terrestres » sont très inégalement répartis sur la surface de la Terre. Certaines zones ont une activité volcanique très faible (quelques volcans isolés) ; d’autres, comme la bordure du Pacifique, possèdent de très nombreux volcans.

Au milieu de l’océan Atlantique, dans l’océan Pacifique et dans d’autres mers, sur une ligne de 65 000 kilomètres, des laves en fusion sortent de façon continue et en quantité importante.

Le fond de tous les océans du monde (ils occupent les deux tiers de la surface de la Terre) est constitué de roches volcaniques (de basalte surtout).

 

 

Les découvertes scientifiques sont souvent le résultat de progrès technologiques de plus en plus étonnants. Ainsi, la fabrication de petits submersibles capables de descendre à de très grandes profondeurs a conduit à l’observation directe des volcans sous-marins.

 

Katia et Maurice Krafft, Haroun Tazieff sont des vulcanologues célèbres

 

Les éruptions volcaniques sont presque toujours précédées de faibles tremblements de terre. Ceux-ci entraînent des mouvements de la fracture terrestre sur laquelle est située le volcan. Le magma, sous pression, sort par une fissure, ouverte parfois de façon explosive. La lave, formée de roches en fusion à plus de 1 000°C, jaillit et s’écoule hors du volcan.

La lave, les cendres, et les autres matériaux expulsés constituent le cône volcanique.

Il existe deux types de volcans : les volcans gris avec émission explosive de gaz et cendres et les volcans rouges avec des coulées de lave (effusion) qui sortent du cratère.

 

 

Activités de la terre, séismes et volcans
Activités de la terre, séismes et volcans
Activités de la terre, séismes et volcans
Activités de la terre, séismes et volcans
Activités de la terre, séismes et volcans
Activités de la terre, séismes et volcans
Tag(s) : #Sciences