Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Avant 1789, le mécontentement grandit en France. Louis XVI ne fait pas les réformes économiques nécessaires. L’influence des écrits des philosophes des Lumières (et l’idée de liberté provenant d’Amérique) rendent les privilèges du clergé et de la noblesse de moins en moins acceptables.

Le roi demande à la population de rédiger des cahiers de doléances en vue de la réunion des Etats généraux, qui a eu lieu en mai 1789. Mais il n’annonce aucune réforme. Des Français prennent alors la Bastille (prison qui symbolise le pouvoir royal) le 14 juillet 1789. Le roi doit accepter une Constitution : c’est la fin de la monarchie absolue.

Le 10 août 1792, le palais des Tuileries est pris par les sans-culottes ; La France devient une République en septembre 1792. L’année suivante, le roi est guillotiné.

La France révolutionnaire est en guerre contre toute l’Europe : l’invasion menace. Robespierre met en place un gouvernement qui traque les ennemis de la révolution (de simples suspects sont guillotinés). La France échappe finalement à l’invasion mais au prix de la Terreur, de la guerre civile, de nombreuses exécutions et massacres.

Les privilèges sont abolis, l’égalité des citoyens est proclamée, une Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est rédigée. Le pays est transformé : les départements, un nouveau système de poids et mesures, de nouveaux impôts sont créés.

Des principes nouveaux sont affirmés : Des individus libres et égaux composent la société : le pouvoir ne vient plus de Dieu mais de la Nation.

La révolution française de 1789
Tag(s) : #histoire