Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Myli Breizh

Langage oral, lecture, écriture

BO 19 juin 2008

Cycle 3

Classe :

Effectif :

Projet :

Un tueur à ma porte

 

 

 

Compétences langage oral

Etre capable de :

  • écouter le maître, poser des questions, exprimer son point de vue, ses sentiments.
  • prendre la parole devant d’autres élèves pour reformuler, résumer, raconter, décrire, expliciter un raisonnement, présenter des arguments.
  • tenir compte des points de vue des autres
  • utiliser un vocabulaire précis appartenant au niveau de la langue courante
  • adapter ses propos en fonction de ses interlocuteurs et de ses objectifs.

Compétences en lecture

  • reconnaître des mots, lire aisément des mots irréguliers et rares, augmenter la rapidité et l’efficacité de la lecture silencieuse
  • comprendre de textes littéraires (récits, descriptions, dialogues, poèmes).
  • comprendre le sens d’un texte en en reformulant l’essentiel et en répondant à des questions le concernant.
  • repérer les principaux éléments du texte (par exemple, le sujet d’un texte documentaire, les personnages et les événements d’un récit)
  • analyser précisément un texte.
  • observer les traits distinctifs qui donnent au texte sa cohérence : titre, organisation en phrases et en paragraphes, rôle de la ponctuation et des mots de liaison, usage des pronoms, temps verbaux, champs lexicaux.

Compétences en littérature

  • avoir un répertoire de références appropriées à son âge, puisées dans le patrimoine et dans la littérature de jeunesse d’hier et d’aujourd’hui
  • avoir une culture littéraire commune.
  • lire intégralement des ouvrages relevant de divers genres et appartenant aux classiques de l’enfance et à la bibliographie de littérature de jeunesse que le ministère de l’éducation nationale publie régulièrement.
  • développer chez l’élève le plaisir de lire.
  • rendre compte de sa lecture, exprimer des réactions ou des points de vue
  • échanger sur les sujets
  • mettre en relation des textes entre eux (auteurs, thèmes, sentiments exprimés, personnages, événements, situation spatiale ou temporelle, tonalité comique ou tragique...).
  • chercher dans le texte ce qui  autorisent ou, au contraire, les rendent impossibles les interprétations diverses.

Compétences en rédaction

  • décrire
  • inventer des histoires
  • résumer des récits
  • rédiger, corriger, et améliorer ses productions, en utilisant le vocabulaire acquis, leurs connaissances grammaticales et orthographiques ainsi que les outils mis à disposition (manuels, dictionnaires, répertoires etc.).

Socle commun

Compétence 1 : La maîtrise de la langue française

L’élève est capable de :
- s’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis ;
- prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté ;
- lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte ;
- lire seul des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge ;
- comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient ;
- dégager le thème d’un texte ;
- utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre, ou mieux l’écrire) ;
- répondre à une question par une phrase complète à l’oral comme à l’écrit ;
- rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ;
- orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se référant aux règles connues d’orthographe et de grammaire ainsi qu’à la connaissance du vocabulaire

Objectifs

  • tirer des informations d’une couverture
  • rédiger une quatrième de couverture possible
  • lire silencieusement et à voix haute
  • répondre à des questions sur un récit
  • rédiger une courte histoire policière
  • comprendre le système de relation entre les personnages
  • comprendre la chronologie des évènements, un procédé narratif
  • rédiger une suite possible
  • comprendre les éléments qui constituent le roman policier

 

SEANCE 1

Découverte de la première de couverture : titre et illustration ; identification du genre et hypothèses sur l’histoire.

 

Rédaction de la quatrième de couverture en tenant compte des indices du titre et de l’illustration

La lecture de la quatrième de couverture apporte des informations sur le héros et permet de commencer un lexique relatif au genre : témoin, assassin…

 


 

SEANCE 2

Relever le titre de chaque chapitre

Activité d’écriture : A partir du titre des cinq chapitres :

- Une mauvaise plaisanterie

- Dans les ténèbres

- Le meurtre

- Subterfuge

- L’assassin

Imaginer un autre court récit policier.

La « matière » du récit est obtenue par « questions au maître » :

Les enfants posent des questions au maître pour chercher le contenu du récit :

Exemple : - Quelle est la mauvaise plaisanterie

Réponse : -On m’a caché mes clés de voiture (intérêt d’introduire la première personne, suggérée dans le titre du livre mais pas utilisée dans le roman)

-Qui les a cachées ?

Réponse : Mon voisin

- Qu’est ce que vous avez fait ?

Réponse : Je suis parti à vélo…….

Cette technique permet d’obtenir rapidement un « contenu » qui est noté au tableau de manière succincte.

Les enfants vont pouvoir rédiger ensuite un récit qui intégrera ce contenu.

Si le groupe « entre facilement » dans ce jeu de questionnement, un ou plusieurs enfants peuvent tenir le rôle de celui qui répond.

 

SEANCE 3

Lecture du chapitre 1 au préalable

Etude d’un sentiment : la jalousie (débat oral)

 

1. Lecture silencieuse de la p 29 à 38

2. Lecture à voix haute par de très bons lecteurs ou l’enseignante

3. Formation de petits groupes (les mêmes que pour la séance n°1) : repérer les personnages,

4. Mise en commun

5. Quelles relations entretiennent les différents personnages ?

6. Mise en commun avec élaboration du schéma de synthèse

7. Qu’apprend-on sur les différents personnages ?

8. Commencer à dresser les cartes d’identité (partager le travail entre les différents groupes)

 

Création du système des personnages (tableau les mettant en relation les uns avec les autres)

Commencer à créer des « cartes d’identité » des personnages

Nom du personnage

Ce qu’on découvre de lui dans le 1er chapitre

Ses amis

Ses ennemis

 

 

 

 

 

Cartes d’identité :

DANIEL : jeune garçon momentanément aveugle. Pas de père. Mère comédienne.

MARIELLE : mère de Daniel. Comédienne. 1er rôle dans une pièce de théâtre.

MALUS : inspecteur de police d’origine Antillaise, talentueux, c’est pour cela qu’on l’appelle « Bonus », depuis peu en France

JULIEN : ami de Daniel, se sent responsable dans l’accident de Daniel

AURELIA : est appréciée de Daniel

FRANVAL : Christian, travaille à la banque sur des ordinateurs. Connaît son agresseur. Aime le théâtre.

L’HOMME : connaît Franval et veut se débarrasser de lui. A un tique (se racle la gorge quand il est nerveux)

 

 

SEANCE 4

Lecture du chapitre 2

La difficulté du chapitre 2 vient des procédés narratifs employés par l’auteur. A la manière d’un cinéaste qui déplace sa caméra sur des éléments éloignés dans l’espace et/ou le temps, l’auteur donne à voir des scènes différentes au sein du même chapitre. Selon le degré d’expertise des élèves, on donnera à lire un passage à un groupe de deux élèves ou on leur demandera d’identifier les différentes scènes après lecture magistrale.

- jusqu’à la page 24 : « Il galopa vers l’infirmerie » : L’accident

- jusqu’à la page 28: « Vrai. » : Retour à la maison, le héros et sa mère.

- jusqu’à la page 30 : « …cette fameuse première. » : Seul à la maison

- fin de page 31 : L’homme en embuscade

- jusqu’à la page 33 : « Viens ! » : Triomphe de la mère.

- fin de la page 33 : Franval

- page 34 : Le réveil de Daniel

- page 35 : « …vers sa voiture » : L’assassin

- jusqu’à la fin du chapitre : Retour sur Daniel.

L’identification du procédé permettra d’assurer une lecture plus aisée de la suite.

Reprendre la chronologie

 

SEANCE 5

Lecture du chapitre 3

Lecture magistrale jusqu’à la page 68 : « Il lui semblait déjà avoir entendu ce bruit. »

Ecrire la suite possible

 

SEANCE 6

Lecture du chapitre 4

En atelier de lecture, le passage des pages 72 à 76 sera relu avec comme objectif de relever les éléments qui assurent le suspens (désignations des personnages), le vocabulaire employé pour traduire la peur et l’ attitude du héros.

 

SEANCE 7

Créer une fiche de présentation du livre. Ce procédé sera repris pour un livre lu personnellement et présenté à la classe

  • présenter le livre
  • résumé
  • personnage principal
  • choisir un passage et dire pourquoi on a choisi ce passage
  • avis sur le livre

 

 

Mise en réseau avec d’autres policiers

  • les doigts rouges
  • un printemps vert panique

 

Evaluation

  • compréhension (questionnaire)
  • rédaction (création d’un mini roman policier)

 

 

Chap 1 : Un camarade de classe a caché dans tes affaires le téléphone portable de la maîtresse

Chap 2 : La maîtresse mène l’enquête pour retrouver son portable

Chap 3 : Le portable est retrouvé dans tes affaires

Chap 4 : Un témoin rétablit la vérité

 

 

 

 

 

Un tueur à ma porte
Tag(s) : #Littérature